CHILDREN OF BODOM / MACHINE HEAD / SLIPKNOT ZENITH 2008

Publié le par Yann

21/11/2008

 

Mon premier concert au Zénith.

Bonne organisation. On entre sans faire la queue. Sur place, presque 19h30, heure prévue pour le début des concerts et il reste de nombreuses place assises. Nous nous asseyons donc et à peine cinq minutes plus tard commence la prestation de COB. Le décor de seine est minable puisque se mêlent le back drop COB, deux gros sigles Machine Head et quelques morceaux du décor de Slipknot. Passons, cela permettra d’enchaîner les autres concerts sans trop de préparation.

Le son du set de COB est très mauvais au début, très brouillon. Il s’améliore petit à petit. J’attends le titre Are you dead yet ? en vain. Le concert me paraît plutôt insipide. Pas fan.

 

Vient ensuite le set de Machine Head et là, pas photo, le niveau est nettement au dessus. Rob Flynn, le chanteur/guitariste et un excellent frontman. Les morceaux joués sont accrocheurs. Du pur métal. Le public est très réceptif. Dès le premier morceau, je perds mes deux comparses qui disparaissent dans le circle pit. Très bon concert d’autant que le groupe semble vraiment prendre du plaisir.

 

Après une longue attente qui permet toutefois de récupérer après Machine Head, Slipknot investit la scène avec tout d’abord Joey Jordison, le batteur, affublé de gants d’épouvantail.

Le show débute ; et il s’agit bien là d’un show plus que d’un concert de rock, un show à l’américaine.

Le décor est soigné : deux énormes kits de percussions sur chaque côté de la seine avec écran montrant le public et élévation concernant celui de droite, jeux de lumières « ambiance » avec apparition des sigles Slipknot au plafond avant même la levée de rideau.

Les neufs de Des Moines se donnent à fond. Pas de temps mort. Corey Tailor, le chanteur communique avec le public, parfois en français. Difficile cependant de bien apprécier son timbre de voix clair en raison d’un son trop fort (basse, grosse caisse). Idem pour les soli de guitares. Dommage.

 

La set list est très bonne. Mes deux morceaux favoris de l’excellent dernier album sont joués.

Le public s’assoit comme traditionnellement durant Spi tit out pour se déchaîner au Jumpdafuckup. Redondant mais jouissif.

 

Habituel également le levée de batterie à la fin du concert mais autrement plus impressionnant que sur vidéo.

 

La salle s’est remplie au fur et à mesure des concerts et semble sold out pour le concert de Slipknot. Le public est massivement jeune. Les fans des premiers jours (entre 25 et 30 ans aujourd’hui) sont minoritaires. Malgré tout, bonne ambiance. Je vais avoir l’air d’un vieux con mais arrêtez de vous rendre malade avec l’alcool et la fumée, vous apprécierez mieux les concerts. Défoncez vous plutôt en dansant (si on peut parler de danse dans le pit).

 

Set list Slipknot :

 

Iowa
Surfacing
Blister exist
Get this
Before i forget
Eyeless
Disasterpieces
Dead memories
Psychosocial
Heretic anthem
Prosthetics
Spit it out
Duality
Only one

515
People=shit
Sic

 

Les photos viennent du site Metalorgie : http://www.metalorgie.com

Publié dans Chroniques (archives)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article